MOBILISONS-NOUS !

Objectifs de la mobilisation

En plus de faire valoir notre mécontentement et faire pression pour obtenir une hausse salariale appropriée à notre niveau de formation et de responsabilités (confirmées par la Loi 21), de même qu’à la complexité accrue de la profession, nous pourrons profiter de cette situation fâcheuse pour :

  • Informer sur la spécificité de notre profession et faire valoir notre contribution à la santé mentale de la population québécoise
  • démontrer que nous coûtons peu au gouvernement, en égard aux gains économiques que notre profession entraîne dans son sillage
  • faire valoir les impacts négatifs de l’exode des psychologues (pénurie, coupures de postes, conditions précaires, etc.)
  • aller chercher des appuis auprès de tous les professionnels et associations ou groupes qui bénéficient de notre travail


La présence des psychologues dans les services publics, que ce soit dans les établissements de santé ou les écoles, est essentielle pour la santé et le bien-être de la population. Et elle s’avère également un atout majeur pour la santé mentale de la population.

Des ajustements majeurs doivent être apportés à la rémunération des psychologues pour favoriser leur présence dans le secteur public, et par conséquent, une accessibilité adéquate aux services psychologiques publics en santé et en éducation.

Plan du site