Tous les psychologues travaillent-ils de la même façon ?

À un moment de sa formation, selon ses affinités et les questions qui l’intéressent, chaque psychologue en vient à approfondir davantage une perspective particulière de la psychologie et à privilégier un angle particulier, à partir duquel il observera et comprendra les comportements humains.

On pourrait dire qu’après avoir essayé plusieurs lunettes, chacun en préfère une, même si elles servent toutes à regarder la même réalité... .

Ces différentes " lunettes " correspondent aux cinq grandes orientations suivantes :

  • psychodynamique/analytique : on y met l’accent sur la dynamique inconsciente des forces intérieures (pulsions, conflits), dynamique reliée au passé, qu’on cherche à mettre au jour afin d’en libérer l’individu.
  • cognitive/comportementale : les problèmes sont vus comme les résultats d’apprentissages et de conditionnements survenus tout au long de l’histoire personnelle et sociale ; pour s’en libérer, on travaille à déceler les pensées et croyances qui les maintiennent inutilement en place, et à introduire de nouveaux comportements.
  • existentielle/humaniste : on y met l’accent sur l’expérience subjective consciente, la capacité de relations authentiques, l’épanouissement personnel, la capacité de choisir et de se réaliser. L’expérience de relation avec un thérapeute bienveillant est un outil majeur dans cette approche.
  • systémique/interactionnelle : on y insiste sur l’impact du système de relations dans lequel se trouve la personne, pour expliquer une part du problème. Développer de nouveaux modes d’interaction, et ainsi modifier ce système, sera donc au cœur de la solution.
  • sociale-communautaire : on s’y intéresse aux facteurs socioéconomiques, politiques et culturels reliés au problème présenté, et on s’appuie sur la concertation du milieu pour intervenir.

Par ailleurs, même en portant ses " lunettes préférées ", chaque psychologue nourrit généralement son travail à partir d’éléments issus de diverses approches et techniques, qu’il intègre à son travail, avec le temps, l’expérience et une formation continue.

Ainsi, même lorsqu’ils définissent leur pratique d’après l’une de ces grandes orientations, on devine bien que tous les psychologues ne travaillent pas de la même façon !

Liens utiles

Ressources

Nous joindre

Association des psychologues du Québec

2030, boul. Pie-IX, bureau 403
Montréal (Québec) H1V 2C8

Courriel : apq@spg.qc.ca
Téléphone : 514-353-7555 ou 1-877-353-7555
Télécopieur : 514-355-4159

Plan du site