La tenue d’un bureau privé de psychologue

Pourquoi pratique en bureau privé :

  • Question d’autonomie
  • Pour choisir sa clientèle
  • Pour la possibilité d’un revenu plus élevé que dans le public
  • Connaître ce qui nous fait pencher vers cette pratique et agir pour combler ce besoin

Le choix d’un secteur de pratique : divers critères.

  • Un coin déjà connu ?
  • Être près de chez soi ?
  • Être là où les gens sont ?
  • Une occasion de s’insérer dans un bureau qui marche bien ?

Le mode d’installation : de pratiquer chez soi à un immeuble locatif que l’on achètera.

  • Aménager un bureau chez soi : avantages et inconvénients
  • Une formule peu couteuse
  • Le confort d’un aménagement choisi par soi-même
  • Pas de temps gaspillé en transport

MAIS

  • Le risque d’isolement
  • Peut-on recevoir chez soi tous les genres de clients ?
  • Le risque d’envahissement du travail dans son chez soi
  • Louer un bureau dans une clinique médicale
  • Des références plus fréquentes et faciles à obtenir
  • Un aménagement pas toujours sous son contrôle
  • La confidentialité en souffre
  • Louer un bureau dans un immeuble où se trouvent d’autres psychologues
  • Louer, aménager un local, y pratiquer et sous-louer des bureaux
  • Acheter un petit immeuble, l’aménager, y pratiquer et louer des bureaux

Penser au fait que vous pouvez être en pratique privée pendant 25, 30 ans et même plus, alors il vaut la peine de s’installer pour être vraiment bien à divers niveaux et de penser aux avantages et inconvénients financiers à court et à long terme des diverses formules.

L’aménagement de ce bureau : confort, commodité, confidentialité.

  • S’arranger pour s’y trouver bien
  • Que le client s’y sente à l’aise et bienvenu
  • L’insonorisation, un aspect à ne pas négliger
  • La confidentialité des lieux : quelque chose que les clients apprécient

Être seul à bord ou s’associer avec des collègues ?

  • La pratique en solo : pas compliqué et l’autonomie idéale
  • La pratique en association avec des collègues : pour la stimulation et la collaboration possible mais avec aussi la possibilité d’ennuis et de tensions lors de décisions à prendre

Constituer un réseau de référents.

  • Règle première pour se constituer un réseau de référent : satisfaire ses clients
  • Accueil, sourire, susciter l’espoir, leur donner de notre soutien, leur offrir notre empathie quant aux coups que la vie leur inflige, ajuster nos moyens à ce qu’ils sont et à leurs difficultés, avoir de la souplesse.
  • Contacter les médecins de ses clients, leur dire un peu comment on travaille, valoriser leur apport et la collaboration pour le bien-être du client, leur envoyer des rapports de consultation.
  • Contacter les gens du CLSC qui pourraient avoir à référer
  • Voir les PAE gouvernementaux et privés qui peuvent avoir à référer
  • Référer parfois à des collègues du coin et être ouvert à ce qu’ils me référent des clients

Se spécialiser ou être plutôt un généraliste ?

  • Avoir une spécialité au point de départ ou en développer une : Une meilleure position pour faire le marketing de ses services
  • Avoir une pratique variée, pour la stimulation, les défis, l’occasion de se renouveler

Les revenus envisageables ?

  • Quelle est son énergie disponible pour ce travail : 20, 25, 30, 35 entrevues par semaine ?
  • Il n’est pas difficile de rejoindre le salaire brut obtenu dans le réseau mais il faut compenser le régime de retraite et commencer à y souscrire tôt
  • La Loi 21 procure au psychologue québécois une position plus reconnue qu’auparavant.
  • Le doctorat obligatoire fait qu’il y a moins de psychologue qui sortent par année, d’où un meilleur positionnement sur le marché pour chaque nouveau psychologue

La nécessité de penser à l’avenir : préparer sa future retraite et pouvoir faire face aux possibles coups durs.

  • Penser dès le début de sa pratique en privé aux indispensables REER
  • Penser planification financière (cf Le barbier riche, pour des conseils au plan financier)
  • Voir à détenir une assurance-invalidité en cas de maladie
  • L’utilité d’une marge de crédit

Pour éviter l’isolement, prendre soin de maintenir un bon équilibre social et affectif

  • Se faire un réseau de collègues
  • Les contacter, s’organiser des diners
  • S’offrir un superviseur dans les premières années de pratique
  • Les discussions de cas entre collègues : régulières ou au besoin
  • Voir à se sonner une vie sociale et un réseau de proches soutenant

Liens utiles

Ressources

Nous joindre

Association des psychologues du Québec

2030, boul. Pie-IX, bureau 403
Montréal (Québec) H1V 2C8

Courriel : apq@spg.qc.ca
Téléphone : 514-353-7555 ou 1-877-353-7555
Télécopieur : 514-355-4159

Plan du site